Devenir tailleur de pierre, un métier en pénurie

 

Récemment est parue la nouvelle liste des métiers en pénurie publiée par le VDAB (l’équivalent flamand du Forem): les postes vacants difficiles à pourvoir parce que trop peu de candidats sur le marché de l’emploi correspondant au profil requis se proposent. Le métier de tailleur de pierre fait hélas partie de cette liste. Heureusement, l’organisme de recrutement Talentenwerf vient en aide aux entreprises de construction.

Collaboration unique

Le secteur de la construction est également confronté à une grave pénurie de main-d’œuvre qualifiée. D’une part, les entreprises de construction ne trouvent pas de collaborateurs appropriés issus de la formation scolaire souhaitée et, d’autre part, elles se retrouvent avec des candidats qui manquent d’expérience et/ou qui possèdent trop peu de connaissances spécifiques pour entrer en ligne de compte pour le poste proposé. Pour solutionner la grande pénurie de collaborateurs disposant d’une formation technique dans le secteur de la construction anversois, la Ville d’Anvers, le VDAB, la Province d’Anvers et le Fonds de Formation de la Construction fvb-ffc Constructiv ont décidé de s’unir au sein d’une initiative baptisée ‘Talentenwerf’, un partenariat unique par lequel chaque partenaire met dans la balance ses experts et ses moyens pour solutionner la pénurie de travailleurs spécifiquement formés dans la construction.

VW2A1644

Ouvriers de construction

L’organisme Talentenwerf se focalise sur les métiers en pénurie pour les ouvriers de construction. En organisant des projets de formations en vue de pourvoir ces postes vacants, Talentenwerf aide les entreprises de construction anversoises à trouver des collaborateurs disposant des compétences dont elles ont grandement besoin. L’organisme guide durablement les candidats ouvriers de construction vers une plus grande sécurité d’emploi. La formation s’effectue sur le chantier proprement dit, qui constitue finalement l’endroit où ces candidats travailleront définitivement une fois leur formation terminée.

Le quarantième projet d’apprentissage sur chantier récemment lancé par Talentenwerf permet aux candidats d’acquérir les compétences du tailleur de pierre. Pratiquement tous les candidats ayant suivi avec brio ces formations sur chantier trouvent de l’emploi dans la construction. Avec un contrat à durée indéterminée. Parce qu’ils sont motivés, sinon Talentenwerf ne les laisse pas débuter la formation. Mais aussi parce qu’ils ont opté pour un métier en pénurie.

VW2A1655

Modus operandi

Début 2016, Febenat avait déjà lancé un appel dans Polycaro pour proposer des places de stage. Un cri d’alarme du secteur qui est hélas resté sans réaction. Nous voulons désormais attirer davantage l’attention sur cette initiative louable par le biais d’un article plus étoffé. Car ce que fait Talentenwerf constitue une bonne utilisation de l’argent du contribuable.

Comment l’organisme Talentenwerf procède-t-il? La formation peut chaque fois accueillir six candidats. Ces candidats sont invités via trois sessions d’information. Ils bénéficient d’abord d’un aperçu du fonctionnement de la formation avant de passer une entrevue. Vient ensuite une première sélection. Ces candidats ont alors la possibilité de suivre un stage d’orientation de deux jours. Ils doivent contacter eux-mêmes une entreprise afin de voir par eux-mêmes en quoi consiste précisément le métier de tailleur de pierre. Ensuite, un jury délibère et sélectionne les 6 candidats qui pourront participer à la formation.

Places de stage

Wim Van Loon et Jill Duwyn sont les locomotives de l’initiation Talentwerf, ils aident les candidats à trouver une place de stage appropriée.La formation proprement dite s’est tenue à l’Athénée d’Herzele. Cette école propose en effet la seule formation de tailleur de pierre.  Febenat était présente lors d’une session d’information et a participé aux délibérations du jury. 6 candidats ont finalement été sélectionnés sur les 10 candidats restants.

VW2A1620

Après cette formation est prévu un stage de 4 semaines. Le seul problème concerne ici le lieu de résidence du candidat et l’emplacement de l’entreprise. Parmi les entreprises ayant actuellement engagé un stagiaire figurent Renier d’Aarschot et Pevernagie de Vuyst d’Herzele. Soit, pas vraiment des entreprises anversoises. Mais bon, un travail l’emporte sur les principes. Pour Anvers, les entreprises suivantes ont montré de l’enthousiasme pour proposer des places de stage: Tuytelaers, Abbin, Den Dam, AMR, VASP, Marmers Van Reyn et Verbaendert.

Evaluation

Fin juin suivra une première évaluation du projet. Vu que de tels stages se déroulent de préférence lors des périodes plus calmes, il faudra revoir la formule pour modifier les dates. Les entreprises de pierre naturelle désireuses de proposer des places de stage peuvent d’ores et déjà se manifester auprès de Wim Van Loon, coordinateur formation chez Talentenwerf, soit par e-mail (wim.vanloon@talentenwerf.be), soit par téléphone en formant le +32/470 20 35 08.

 

TV-Oost a réalisé un reportage sur la formation de tailleur de pierre.