Carreler des piscines avec des carreaux grands formats

GP Construct montre parfaitement comment faire

Fiche de projet

Construire des piscines constitue un métier à part, comme peut en attester le pisciniste Didier Leys, directeur de l’entreprise GP Construct de Merksem. Généralement, un rectangle dessiné sur un plan architectural constitue la seule indication dont doit partir le constructeur de piscines. GP Construct endosse donc à la fois le rôle d’architecte, d’ingénieur et de maître carreleur. Bien que 70% des clients optent pour des carrelages mosaïques et 30% pour un revêtement en pierre naturelle, le monde des piscines voit aussi la tendance évoluer progressivement vers des matériaux innovants qui brillent par leur aspect esthétique et leurs possibilités d’application multifonctionnelles. Comme l’illustre le projet que nous vous décrivons ci-après, pour lequel le choix du maître de l’ouvrage pour le revêtement de la piscine s’est délibérément porté sur des carreaux grands formats élégants signés Floor Gres.

D’une piscine à une salle de fête grâce à des fonds mobiles

GP Construct sait depuis déjà longtemps qu’un concept esthétique va de pair avec des techniques qui fonctionnent correctement et un choix mûrement réfléchi des matériaux. Le constructeur de piscines de Merksem a posé son premier revêtement de sol de piscines il y a déjà 25 ans et connaît dès lors les ficelles du métier. De plus, cette entreprise familiale se démarque au niveau international en adoptant un profil distinctif par rapport à ses collègues-concurrents: non seulement GP Construct assure l’encadrement de tout le projet depuis la conception jusqu’à la dernière finition (à l’exception des travaux de gros œuvre et de terrassement), mais il s’agit aussi du premier constructeur de piscines à avoir eu l’idée (et les techniques correspondantes) de poser des fonds mobiles. Il a ainsi réussi à se faire un nom tant en Belgique qu’à l’étranger auprès de la clientèle mieux nantie. En positionnant le sol de la piscine à la hauteur des margelles ou bordures, la piscine se mue sans problème en salle de fêtes ou en grande terrasse revêtue. Et ce petit échantillon de savoir-faire anversois porte ses fruits: outre en Belgique, GP Construct réalise en effet actuellement aussi des projets tant en Irlande et en Italie qu’en Suisse, en France et aux Pays-Bas.

La sensation ‘zen’ ultime grâce au carreau MAGNUM Industrial Ivory de Floor Gres

L’aspect unique de ce projet ne réside pas dans la réalisation d’un fond mobile à Genève ou à Paris, mais bien dans le choix d’un matériau non-courant, et ce pour une piscine en terre gantoise. Le maître de l’ouvrage souhaitait revêtir son espace wellness de carreaux grands formats innovants. Tant les sols que les murs, les escaliers, la piscine la douche et le sauna devaient être revêtus parfaitement avec le même matériau afin d’obtenir une uniformité architecturale dégageant une sensation ‘zen’ très prononcée. Il a trouvé ce qu’il cherchait dans le large assortiment de Superlarge à Zellik. Outre les innombrables possibilités qu’offrent Ariostea Ultra ou Cotto d’Este Kerlite, son choix s’est finalement porté sur la collection Magnum de Florim, et plus précisément la série Industrial de Floor Gres. Si cette imitation de béton est disponible en 6 teintes chaudes, le maître d’ouvrage a opté pour la teinte beige clair Ivory afin que l’eau de la piscine soit la plus bleue possible. Après avoir jeté son dévolu sur des plaques de 120×240 cm en seulement 6 mm d’épaisseur – un choix délibéré pour obtenir un aspect épuré et réduire le nombre de joints –, il est ensuite allé frapper à la porte de GP Construct. Qui a dessiné la piscine de façon détaillée suivant les souhaits du client, mais surtout en fonction du format du ‘carrelage’. Le monde à l’envers, mais une façon de procéder fonctionnelle.

Scier des plaques de 6 mm en onglet: pas une sinécure

“Bien que nous ayons déjà posé des carreaux grands formats de 120 cm, ces plaques céramiques grands formats constituaient pour nous une nouveauté. Le format choisi mesurait 2,40 m de longueur, mais était très léger grâce à son épaisseur de 6 mm, et donc facile à porter et à manipuler. En raison de leur longueur, ces plaques ne pouvaient cependant pas être posées sur ma table à découper, de telle sorte que j’ai dû en acheter une plus grande”, explique Didier Leys pour lancer la conversation. “Ce projet a, dans son intégralité, été réalisé avec le même matériau céramique, associé à des lattes en bois ou caillebottis au-dessus du sauna et de la douche derrière lesquels ont été installés les systèmes techniques comme par exemple le système d’aspiration pour la piscine. La plus grande difficulté dans ce projet fut la découpe des escaliers et bordures en onglet. Vu que ces plaques ultra grandes mais aussi ultra fines ne sont pas suffisamment résistantes pour être utilisées comme bordures ou margelles, nous avons d’abord dû placer un carreau céramique de 2 cm d’épaisseur, sur lequel nous avons ensuite collé des éléments de Floor Gres découpés en onglet afin de créer une masse de 3 cm d’épaisseur. En raison de la découpe en onglet, il nous est arrivé de casser l’une ou l’autre plaque mais, grâce à leur grand format, nous avons parfaitement pu réutiliser les chutes pour les découpes plus raffinées, de telle sorte qu’il n’y a pratiquement pas eu de pertes de matériaux.”

Un support parfaitement plat comme exigence de base pour poser correctement les plaques

Alors que de nombreux carreleurs tremblent déjà à l’idée de devoir poser de si grands formats, le constructeur de piscines était sûr de son fait. “Nos poseurs sont habitués à réaliser des projets complexes. Ces plaques sont en effet très grandes, mais elles sont aussi, en raison de leur épaisseur de 6 mm, très légères et donc très faciles à transporter au moyen de systèmes à ventouses. Nous accordons cependant la plus grande importance à des murs parfaitement droits et à un support plat avant de coller les carreaux, et cela vaut d’autant plus pour ces plaques ultra fines. Après avoir réalisé les caniveaux et installé la membrane d’étanchéité, nous avons égalisé parfaitement le sol. Pour ce faire, nous avons utilisé les nattes de désolidarisation Ditra 25 de Schütler. Nous avons poncé les murs à l’intérieur de la piscine avec un disque diamanté afin de garantir une bonne adhérence de la membrane d’étanchéité élastique. Nous avons éliminé les irrégularités de cette dernière en l’enduisant de colle afin d’obtenir des murs parfaitement droits sur lesquels nous avons finalement posé les plaques par double encollage, en appliquant la colle avec un peigne à denture épaisse. Nous avons tapoté les plaques, les avons glissées dans le lit de colle au moyen de systèmes à ventouses et, vu que le sol avait déjà été mis de niveau, nous savions que les plaques étaient correctement posées. Pour les joints, nous avons utilisé Kerapoxy CQ 130 en couleur ‘Jasmin’, la teinte la plus proche de la version Ivory des magnifiques plaques céramiques Floor Gres. Nous avons ainsi obtenu un résultat pratiquement sans raccords visibles.”

Défi unique, référence à succès

Grâce à son taux d’absorption d’à peine ≤ 0,05% et à sa résistance aux températures élevées ainsi qu’aux produits chimiques destinés aux piscines, la marque italienne Floor Gres de Florim constitue la solution idéale pour être utilisée dans et autour des piscines. GP Construct n’a pourtant pas utilisé d’électrolyse du chlore dans ce projet pour désinfecter l’eau, mais bien l’électrolyse de l’hydrogène via le système Oxymatic au développement duquel a participé le constructeur de piscines. Le fait de pouvoir ainsi proposer un package complet pour celui qui rêve d’avoir sa propre piscine porte clairement ses fruits. “Il s’agit assurément d’un projet dont nous pouvons être fiers. Ce fut pour nous un défi unique, qui a mobilisé toute l’expertise de notre équipe. Au niveau architectural également, le résultat final peut être qualifié de très esthétique, grâce au matériau choisi. Je pense même que je vais aussi revêtir mon propre plan de cuisine avec cette plaque céramique de très grand format en imitation marbre. C’est magnifique, n’est-ce pas?”, conclut Didier Leys.

Florim MAGNUM

La série italienne Florim MAGNUM constitue une constante dans les collections de Superlarge à Zellik, et ce en raison de son large assortiment très accessible pour le marché belge. Le fabricant a déjà lancé plusieurs collections à succès, parmi lesquelles cette collection Industrial épurée qui propose un look béton disponible en six teintes. La collection oversized Magnum, d’une épaisseur de seulement 6 mm, est disponible en formats de 80×80 à 160×320 cm; la solution idéale pour revêtir murs et sols dans les intérieurs épurés tels que lofts, mais qui, grâce à ses technologies de production de pointe et son aspect esthétique, conviennent également pour réaliser des façades extérieures ventilées, du mobilier d’intérieur et d’extérieur, etc. Ces collections et bien d’autres sont visibles dans leur plus grand format dans le showroom de Superlarge, de telle sorte que le client pourra parfaitement se faire une idée de ce à quoi ressemblera le carreau dans sa totalité.


 

Texte: Lies Paelinck – Photos: Superlarge