Le géant italien du carrelage Marazzi reprend Emilceramica

Marazzi Group, le leader italien des carreaux céramiques et depuis 2013 filiale de la multinationale américaine Mohawk Industries (le plus grand producteur au monde de revêtements de sol), devient le nouveau propriétaire de son concurrent Emilceramica et ajoute par conséquent à son offre des marques solides comme Emilceramica, Viva, Ergon et Provenza.

L’accord a déjà été signé par les deux parties mais les autorités de la concurrence doivent encore approuver cette reprise. Les premières rumeurs concernant cette opération remontent déjà à l’été 2016.

Mohawk Industries

L’Américain Mohawk Industries, qui se profile comme le plus grand producteur au monde de revêtements de sol, a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 8 milliards de dollars en 2015. Environ 37% de ce montant (soit 3,01 milliards) ont été générés par la production de carreaux céramiques. Par ailleurs, Mohawk Industries fabrique également de la moquette, du parquet, du stratifié, du vinyle et des matériaux d’isolation. Les Américains réalisent 19% de leurs chiffres d’affaires en Europe et 72% sur leur propre territoire.

emilceramica

Leader de marché en Italie

Avant sa reprise par Mohawk Industries (qui avait déboursé à l’époque 1,17 milliard d’euros), le producteur de carrelage italien Marazzi (qui possède des usines en Italie, en Espagne, en France, en Russie et aux USA) avait réalisé un chiffre d’affaires de 857,7 millions d’euros (chiffres de 2012). Emilcermica Group, numéro huit de l’industrie italienne du carrelage et actif au niveau international avec les marques Emilceramica, Viva, Ergon et Provenza, a clôturé l’année dernière sur un chiffre d’affaires de plus de 150 millions d’euros. Cette récente reprise doit permettre à Marazzi de consolider sa position de leader du marché italien (où environ 400 millions m² sortent d’usine chaque année).